Spitfire MT719

Spitfire MT719

Livré à 9MU le 21 juin 1944.

Affecté au Commandement de l'Asie du Sud-Est et expédié de Glasgow Docks à Bombay à bord du SS Turkestan le 28 juillet.

Affecté au 17e Escadron à Vavuyina, Celyon comme YB-J Septembre.

Régulièrement volé par Flt Lt Donald Healy de vol B sur les missions d'escorte et de soutien au sol.

17e Escadron, retiré pour se rééquiper le Spitfire XIVs 18 juin 1945 - MT719 retardé par des problèmes de carburateur.

Prise en charge par l'armée de l'air indienne 1947.

Acheté par Wensley Haydon-Baille à la vente indienne du ministère de la Défense en 1977.

Vendu à Turin collectionneur Franco Actis 1980.

Vol après restauration 1982.

Vendu au Musée Cavanaugh et transporté au Texas au début des années 1990.

Voici une photo de l'habitacle du MT719 prises à Jaipur en Octobre 1977

Caractéristiques techniques :

Ouverture d’aile : 80

MOTEUR Rolls-Royce Merlin 66 développant 1 720 h.p.

ARMEMENT 2 canons Hispano 20mm,

4 mitrailleuses Browning .303

AILERON SPAN 36 pieds, 10 pouces

LONGUEUR 32 pieds, 2 pouces

HAUTEUR 11 pieds, 8 pouces

POIDS TAKEOFF MAX 7,767 livres

CREW 1

FABRICATION PAR Vickers Supermarine

TOTAL CONSTRUIT 20 334

TOTAL EXISTANT Environ 70

PREMIER CONSTRUIT 1938 (VIII - 1943)

AÉRONEFS DU MUSÉE CONSTRUIT 1944

À L'AFFICHE À Cavanaugh Flight Museum, Aéroport d'Addison (KADS), Dallas, Texas

VITESSE MAXIMALE 404 m.p.h.

GAMME AVEC CHARIOTS EXTÉRIEURS 1 130 milles

PLAFOND DE SERVICE 41 500 pieds

NUMÉRO DE SÉRIE MT719

Ses lignes épurées et ses courbes gracieuses font du Supermarine Spitfire sans doute l'avion le plus esthétiquement plaisant de la Seconde Guerre mondiale. Bien que n'étant disponible qu'en petit nombre à l'automne de 1940, le Spitfire est devenu mondialement célèbre grâce à ses performances pendant la bataille de l'Angleterre. Le Spitfire était vraiment un combattant mondial avec plus de quarante versions différentes de l'avion utilisé dans le monde entier. Le Spitfire était le produit du grand designer britannique Reginald J. Mitchell, qui a trouvé la renommée concevant des hydravions de course pour les courses de trophée de Schneider. Premier Volé le 5 mars 1936, le Type 300 (comme le prototype du Spitfire était connu) a été commandé en production pour la Royal Air Force (RAF) en juillet de 1936. Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté à la fin de 1939, la RAF avait Un total de 306 Spitfires, dont seulement la moitié étaient en service avec des escadrons de première ligne (le reste étant affecté à des unités de formation).

 

Au fur et à mesure que la guerre de l'air s'intensifiait sur l'Europe, Supermarine a continuellement mis à jour et modifié le Spitfire afin de le maintenir en tête ou au moins à la hauteur de la dernière version de l'allemand Me-109 ou FW-190. La cellule Spitfire de base a prouvé être facilement adaptable, recevant une variété de moteurs, de dispositions d'aile et de mélanges d'armement. Durant sa longue carrière, les Spitfires ont été modifiés pour être utilisés comme combattants navals (Seafire), des avions de reconnaissance photo non armés, des chasseurs / bombardiers, des chasseurs de nuit et des hydravions. Lorsque la production de Spitfire a pris fin en mars 1949, plus de 20 000 Spitfres, de tous types, ont été fabriqués. Le Spitfire Mk. VIII était essentiellement une version non pressurisée du Mk. VII. Le Mk. VIII a présenté un fuselage plus fort que les Spitfires précédents et une roue de queue rétractable. Ironiquement, le Mk. VIII entré en service après le Mk. IX, qui a été construit comme un «stopgap» chasseur après la longue période de dentition vécue par le Mk. VIII. Commencé en juillet 1942, Supermarine a construit près de 1 658 Mk. VIII à la fin de 1945.

 

La RAF a pris livraison du Mk du musée. VIII en juin 1944. Il a été rapidement tropicalisé en Angleterre et expédié à Bombay, en Inde en juillet 1944. Une fois en Extrême-Orient, l'avion a été affecté au 17e Escadron de la RAF, basé à Baie Chine et Vavyuina, Ceylan ). Il a volé de nombreuses missions de combat contre les Japonais de juillet 1944 à juin 1945 et a souvent volé comme escorte de chasse pour le 28e Escadron, un appareil de bombardier de plongée équipé Hawker Hurricanes.

 

L'avion a été vendu à l'armée de l'air indienne en 1947. Après trente ans en Inde, l'avion a été vendu en 1977 et retourné en Angleterre. Un collectionneur italien M. Franco Actis a acheté l'avion en 1979 et a complètement restauré l'avion. Le musée de vol de Cavanaugh a acquis le Spitfire en 1993 et ​​il porte les mêmes couleurs qu'il a porté en servant avec l'escadron No.17 pendant la deuxième guerre mondiale.